Gestino Diversifiée > Gestion Quantitative Actions

Actions ESG Couvertes

section bg image

This content is only available in French

Focus sur la stratégie

Cette gestion développée à l'origine pour les investisseurs institutionnels, propose une exposition asymétrique à la performance des marchés actions de la zone euro sans avoir recours aux instruments obligataires.

Edouard LB

“Cette gestion flexible dynamique est une solution particulièrement adaptée aux investisseurs souhaitant continuer à s'exposer aux marchés actions tout en bénéficiant d'amortisseurs en cas de fortes baisses des marchés actions et cela sans recours aux produits obligataires. Gérée selon une approche systématique, elle vise à ne subir environ que 1/3 des phases de forte baisse. En contrepartie, la gestion vise à capter de l'ordre de 2/3 de la performance de l'indice lors des phases haussières. ”

Edouard LAURENT-BELLUE
Directeur du pôle Multi Classes d’Actifs et Fonds Solutions

La Gestion Actions Couvertes a été créée à l’origine pour les investisseurs institutionnels, en particulier les assureurs, pour leur permettre de s’exposer aux marchés actions, sans consommer trop de capitaux propres au regard de la réglementation Solvency II. Les investisseurs particuliers ont la même contrainte : limiter les pertes en cas de fortes baisses.

Eu égard à la faiblesse des taux, la poche obligataire des fonds flexibles diversifiés ou d’un portefeuille traditionnel n’offre plus l’effet amortisseur autrefois induit. Des déceptions sont à venir sur ce type de stratégie. Dans ce cadre, la Gestion Actions Couvertes se démocratise et prend sa place progressivement dans les allocations d’actifs. Elle ne repose ni sur le marché obligataire aujourd’hui risqué en cas de hausse des taux, ni sur la capacité d’un gérant à s’exposer ou non sur telle ou telle classe d’actifs à bon escient.

La Gestion Actions Couvertes propose une exposition aux marchés actions combinée à une couverture partielle selon une approche systématique visant à ne subir environ que 1/3 des phases de forte baisse. En contrepartie, cette gestion vise à capter de l’ordre de 2/3 de la performance de l’indice lors des phases haussières. Cet objectif d’asymétrie de performance s’entend sur des phases à moyen terme et non pas quotidiennes ou à court terme.

Pour obtenir cet objectif de gestion, le gérant n’a ni recours à l’obligataire ni à des prévisions pour augmenter ou baisser l’exposition actions et viser ainsi à obtenir cette asymétrie de performance. Le gérant met en place en permanence une couverture partielle sous forme d’achat de protection à horizon 12 mois pour se protéger des fortes baisses de marché. La protection est à la fois rigoureuse et systématique, avec un processus de lissage dans le temps.

Ces protections sont financées en partie par la vente d’options d’achat (« petits plafonds à la hausse) visant ainsi à capter 2/3 des tendances de marché haussières à moyen terme. Ainsi en contrepartie d’une performance restreinte (à 2/3 environ) en cas de tendance haussière on diminue fortement la volatilité et les drawdowns (pertes extrêmes) de son exposition actions.

Tous les investisseurs ont désormais accès à une gestion jusque-là réservée aux institutionnels.